J’ai eu un accident de voiture : dois-je accepter l’indemnisation proposée par mon assureur (ou par l’assureur du responsable) ?

En matière d’accident de la route, vous serez indemnisé soit par :

  • Votre assureur si vous avez souscrit une « garantie conducteur » ;
  • L’assureur du responsable de l’accident, lorsqu’il est identifié ;
  • Le Fonds de garantie, dans le cas où votre accident a été causé par un tiers non-identifié ou non-assuré ;

Dans tous les cas, il est possible que l’organisme qui devra vous indemniser vous fasse part d’une proposition d’indemnisation de vos préjudices par courrier ou par mail.

La somme qui vous sera proposée peut être soit une provision, c’est-à-dire une avance sur votre indemnisation définitive, soit une indemnisation définitive de vos préjudices.

Très généralement, cette proposition est largement inférieure à ce que vous pourriez obtenir comme indemnisation, et il est prudent de s’adresser à un avocat avant de donner une réponse.

A titre d’exemple, l’un de mes clients a subi un accident de la circulation en 2017, lequel lui a causé de graves blessures à la main. Son assureur lui a proposé une provision d’un montant de 300 000 F CFP quelques semaines après l’accident, qu’il a immédiatement acceptée avant de me consulter.

Dans la mesure où ses blessures lui donnaient droit à une provision plus importante que 300 000 F CFP, je lui ai conseillé d’engager un contentieux en justice, et le tribunal lui a accordé une provision supplémentaire de 800 000 F CFP.

En cas d’accident, il donc est conseillé de faire appel à un avocat avant même d’engager des négociations avec un assureur : contactez-moi.